Budapest, deux minutes d’arrêt !

15 avril 2012 Levé de bon matin, je suis accompagné jusqu’à l'entrée dans Budapest. Je décide de faire un petit tour avant de filer vers Esztergom (qui est à environ 40 à 70 km de là selon si je prends l'ev6 ou la route directe).

J’avoue que j’ai été un peu déçu par Budapest. Il y a énormément d’aménagement urbains nouveaux, qui font perdre tout le charme de la ville. La palme revient à des bâtiments en verre construit devant des anciens bâtiments sur la place Derek Ferenc (Derek Ferenc Tèr). C’EST MÉGA MOCHE !! (ça mérite même pas une photo).

Mais sinon que vous dire de Budapest à part que ce voyage n'aurait eu aucun intérêt sans une petite visite chez Szandra ? Et bien oui, elle est toujours vivante, travaille à Budapest et … habite toujours au même endroit !!! Elle m’offre même pour la peine deux tasses de café et un verre de palinka pour la route :)

Comme il est encore assez tôt, je me décide à continuer ma visite de Budapest. Avant de partir, je m’offre un petit gâteau et un café chez Gerbeaud où je rencontre également quelques français.

Je passe devant le parlement (sans doute le plus beau bâtiment de Budapest), j'achète de l'eau, puis direction Esztergorm.

Je passe notamment devant l'île Hajógyári-Sziget (également connue sous le nom d’Óbudai-sziget), bien connue pour abriter un festival de musique chaque été :)

Ensuite, le paysage est vraiment superbe et la route est en très bon état. Rien de spécial à signaler hormis un passage intenable devant une station d’épuration ainsi que quelques kilomètres en terre battue à la sortie de Budapest, un peu pénible avec mes saccoches.

Je perds pas mal de temps car la route zigzague à de nombreux endroits pour traverser des canaux (il existe des raccourcis mais il faut les connaître … et je ne les aperçois souvent qu'après).

Aussi, il est important de savoir que cette partie du circuit est TRÈS touristique (de nombreux hôtels et restaurants font expressément référence à l’EV6).

J’ai continué ma route tranquillement et la nuit tombant, j’ai dû m’arrêter à Kisoroszi sur l’île de Szentendre. Une fois arrivé au bout du village, je m’aperçois qu’a priori il n'y a pas d’hôtel dans le village. Donc soit je creuse davantage, soit je prends le bac pour retourner vers le continent, soit je fais demi-tour.

Il est trop tard pour le bac et je n’ai pas trop envie de me retaper 10 km vers le village d’à côté où je me souviens avoir vu des hôtels.

Je tente donc une approche auprès des autochtones. Les habitués du premier bar m’indiquent la présence d’un hôtel à 25 mètres sur la gauche ou sinon m’indiquent que je peux toujours dormir près du Danube (gros rire général, allez Attila, c’est ma tournée!!). On rigole, on rigole, on vide des pintes mais en attendant à 25 mètres sur la gauche il n’y a rien. Enfin si, il y a une superette (qui est Zarva bien évidemment). Je continue ma route vers un second bistrot et le patron m’indique d’aller jusqu’à Szentendre… Mouais. Le village à beau compter 900 habitants environ, je tente ma chance dans le troisième bar du village (qui en fait est le quatrième car le troisième était zarva – oui, on se croirait presque en Bretagne avec tous ces troquets ;)– ). Et là miracle, le serveur m’indique qu’il y a bien un restaurant qui fait hôtel. Je suis passé devant mais il était … zarva! Le serveur appelle l’hôtelier sur son portable car il était rentré chez lui. Bingo! Je vais pouvoir dormir là bas.

En revanche le restaurant est fermé mais le dernier bar fait également à manger avec comme menu du jour du choux avec des boulettes de viande.

Demain je vais pouvoir prendre le bac et filer vers la Slovaquie !

Comments

blog/2012-04-15/budapest_deux_minutes_d_arret.txt · Dernière modification: 2020/12/20 21:52 (modification externe)
Recent changes RSS feed Driven by DokuWiki